L'anthropologie comme outil de facilitation du développement agricole

Invasion du légionnaire d'automne

Échos de Notre Réseau: Les dégâts causés par les mille-pattes

Banque de Semences d’ECHO: fruit de la passion

Livres, Sites Web et Autres Ressources: Permaculture for Refugees in Camps


Read Online


De la patience et de la passion

Gene Fifer

Le fruit de la passion peut prendre de 12 à 18 mois après la plantation, mais des soins prodigués avec patience seront récompensés par de belles fleurs et des fruits savoureux et aromatiques. Le fruit de la passion est similaire en saveur à la goyave. Son jus est apprécié seul ou en mélange avec d'autres jus tropicaux, et la pulpe est utilisée dans les sauces, la gélatine, les bonbons, les confitures, la crème glacée et les garnitures de pâtisserie. Le fruit ovoïde mesure entre 4 et 7 cm de diamètre et contient des niveaux élevés de vitamines A et C.

Il existe à la fois des formes violettes (Passiflora edulis) et jaunes (Passiflora ligularis) de fruit de la passion. Les deux genres de fruits de la passion sont appelés par d'autres noms communs, y compris passiflore, maracuja peroba et linmangkon. Le fruit de la passion violet est le mieux adapté aux climats subtropicaux, tandis que les variétés jaunes poussent mieux dans les climats tropicaux plus chauds et plus humides. Les fruits de la forme violette, comme son nom l'indique, deviennent violets foncé ou noirs à maturité. La peau se plisse aussi lorsque le fruit est mature. 

L'anthropologie comme outil de facilitation du développement agricole

Joel R. Matthews, PhD.

Joel Matthews nous a souvent écrit en réponse à des articles dans EDN. Ses commentaires sont toujours perspicaces. Nous sommes maintenant heureux de partager un article écrit par Joel ; il y traite de comment les outils utilisés dans l'anthropologie culturelle peuvent également être utilisés pour faciliter le développement agricole centré sur l’homme. Joel a travaillé, enseigné et fait des recherches en Afrique de l'Ouest, et enseigne actuellement au département de technologie d’ingénierie au Diablo Valley College. 

Invasion du légionnaire d'automne

Gene Fifer

La chenille légionnaire d'automne (Spodoptera frugiperda) est un ravageur commun dans l'hémisphère occidental qui affecte de nombreuses cultures commerciales, surtout le maïs. Ce lépidoptère vorace (groupe d'insectes comprenant les papillons et les papillons de nuit) a été détecté pour la première fois en Afrique centrale et occidentale en 2016 et s'est rapidement propagé sur tout le continent. Les chenilles légionnaires d'automne prospèrent dans les climats tropicaux et subtropicaux, mais se propagent également dans les régions plus froides après avoir passé l'hiver dans des zones sans gels sévères. Les papillons de nuit adultes se propagent rapidement par vents forts (Capinera 2005).

Les dégâts causés par les mille-pattes après les premières pluies

Cet article partage des expériences sur les dégâts causés aux milipèdes sur les cultures par le membre du réseau Noah Elhardt au Sénégal et Bill Stough en Ouganda. Tim Motis partage également certaines mesures de contrôle potentielles pour la thèse d'Ernst Ebregt.