Les petits exploitants à travers le monde font face à certaines des conditions de production les plus rudes du monde entier, pourtant ils produisent la grande partie de la nourriture mondiale. Les sols de ces régions manquent souvent de capacités de rétention d’éléments nutritifs et d’eau, en raison de l'érosion ou de la mauvaise structure des sols. Ces obstacles peuvent être énormes pour les agriculteurs qui dépendent des sols pour assurer la pérennité de leurs cultures pour la production domestique et/ou marchande.

Bunch a affirmé ceci concernant la santé des sols pour les petits exploitants:

Maintenant que la mise en jachère a disparu dans le monde à cause des pressions démographiques sur les terres, le seul moyen possible pour que les petits exploitants puissent éviter une éventuelle dégradation de leurs sols est d’utiliser des engrais verts/cultures de couverture [ev/cc]. Il faudrait des mois de travail pour composter suffisamment de terre en vue de conserver la fertilité d’un hectare de terres seulement, et les petits exploitants n’ont pas suffisamment de fumier pour faire le travail. Les engrais synthétiques coûtent souvent plus que le rendement qu'ils produisent lorsqu'ils sont utilisés sur des sols dégradés ou dans des climats arides, et ils ne peuvent offrir d'autres avantages hormis le fait d’apporter des éléments nutritifs aux plantes.

EDN144 figure 12

Figure 12. Une partie d'un arbre de décision utilisé pour aider les lecteurs à choisir des systèmes d’ev/ cc tout au long du livre de Bunch. Le livre comprend des commentaires sur chaque entrée de l'arbre de décision.
Source: Restoring the Soil, deuxième édition

À partir de 1983, Bunch a commencé à étudier l'utilisation de plantes particulièrement aptes à fertiliser le sol, qui s'appellent maintenant ev/cc. Avec un groupe indépendant d'agronomes du sud du Brésil, il a dirigé les efforts qui ont permis d'inscrire cette technique à l'ordre du jour des organismes de développement dans le monde entier. Bunch collabore avec ECHO depuis 1983. Roland Bunch travaille dans le domaine du développement agricole depuis plus de 50 ans en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Il a travaillé en tant que consultant auprès de la Fondation Ford, de l'Université Cornell, de CARE et des principales organisations non gouvernementales du Canada, de la Grande-Bretagne, des Pays-Bas, de l'Allemagne et de la Suisse, ainsi que des gouvernements du Guatemala, du Honduras, du Swaziland et du Vietnam. En 1982, il a publié le livre à succès [Two Ears of Corn, A guide to People-Centered Agricultural Improvement] Deux épis de maïs, Guide de l’amélioration de l’agriculture axée sur les personnes.

Bunch a été nominé pour le prix Global 500, le prix End of Hunger du président des États-Unis et le prix mondial de l'alimentation.

La deuxième édition par Roland Bunch de Restoring the Soil explique comment les ev/cc peuvent doubler ou tripler les rendements céréaliers de base des petits exploitants, fixer plus d’azote qu’un petit exploitant en a besoin, procurer jusqu’à 80% de protection contre les sécheresses, procurer de la nourriture à forte teneur en protéine pour la famille de l’agriculteur,  produire du fourrage de saison sèche pour les animaux, produire des tonnes de bois de chauffe et séquestrer plus de carbone à un coût moindre que tout autre procédé connu.

S4. Ombre dispersée/gliricidia. Démontré. Honduras et El Salvador. Des dizaines de milliers. Le système d'ombrage dispersé d’origine basé sur le gliricidia, appelé «quesungual», a été développé par de petits agriculteurs du sud du Honduras et de l'est du Salvador, d’où le gliricidia est originaire. Au fil des ans, ils permettaient aux plants de gliricidia qui poussaient d’eux-mêmes et qui étaient bien espacés, de croître dans leurs champs. De cette façon, ils ont fini par avoir des champs des gliricidia espacés d’une distance moyenne d’environ 8 mètres. En conséquence, la fertilité des sols diminuait beaucoup moins rapidement au fil du temps.EDN144 figure 13

Figure 13. Exemple de boîte de description du système avec l'image qui l’accompagne.Source: Restoring the Soil, deuxième édition

La première partie de l'ouvrage décrit les avantages et les inconvénients des ev/cc, les idées fausses répandues et les erreurs courantes commises lors de leur utilisation. Il aborde le lien entre les semences et les micro-organismes: l’amélioration des sols, l’agriculture tropicale et les pratiques intelligentes face au climat. La deuxième partie guide le lecteur à travers un processus décisionnel incrémental unique pour choisir parmi 117 systèmes d’ev/cc ceux plus susceptible de réussir dans son environnement. La figure 12 montre une partie d'un arbre de décision; chaque numéro est accompagné d'un commentaire dans le livre. La figure 13 montre un exemple de système.

Pour commander votre propre exemplaire de Restoring the Soil, Deuxième édition, veuillez visiter le site Web de la librairie de ECHO. Pour toute question concernant la commande, veuillez contacter ECHO au +1 (239) 543-3246.

C’est là une excellente occasion d'apprendre d'un expert de renommée mondiale comment augmenter la santé et la résilience des sols dans le monde entier!

 

Informations de publication

  • Publié: 2019
  • Éditeur: ECHO, Inc.
  • ISBN-13: 9781946263308
  • Dewey Decimal: 631.874
  • Bibliothèque ECHO: 631.874 BUN