Découvrir les systèmes de semences locaux et en tirer des enseignements

La germination pour désintoxiquer le pois-sabre

Techniques pour augmenter la tolérance au stress des plantes et élargir le potentiel commercial des fruits

Banque de Semences d’ECHO: L’arbre à fièvre

Livres, Sites Web et Autres Ressources: Proposition de régime alimentaire de santé planétaire


Lire en ligne


Proposition de régime alimentaire de santé planétaire

Dawn Berkelaar

Vous êtes-vous déjà demandé comment notre planète pourrait soutenir un régime alimentaire nutritif pour tous? Un nouveau rapport, publié en janvier par 37 scientifiques qui composent la «Commission EAT-Lancet sur l’alimentation, la planète et la santé», propose une façon de manger qui pourrait «fournir à une future population de 10 milliards de personnes, une alimentation saine dans les limites de la planète». « En tant qu’agents de développement agricole, vous avez sans aucun doute le souci de voir les gens bien alimentés et nourris, ainsi qu’un désir de voir la terre durablement gérée et améliorée. Ce rapport tente uniquement de répondre aux deux préoccupations à la fois.

L’arbre à fièvre

Stacy Swartz

L'arbre à fièvre (Acacia xanthophloea) est un arbre de taille moyenne à croissance rapide (atteignant 15 à 25 m de hauteur) à l'écorce lisse de couleur vert-jaune. Des épines atteignant 7 cm de long se développent sur le tronc et se densifient dans les branches étalées. On trouve l’arbre à fièvre dans toute l'Afrique, le plus souvent dans des zones marécageuses et basses. Le nom commun de l’arbre indique son association avec la fièvre du paludisme; En effet, les moustiques qui transmettent le paludisme préfèrent se reproduire dans de telles zones marécageuses. L'arbre à fièvre peut pousser sur jusqu’à 2100 m d'altitude et tolérer un gel modéré (Lemmens, 2006).

Techniques pour augmenter la tolérance au stress des plantes et élargir le potentiel commercial des fruits

Tim Motis

En août 2018,  j'ai participé au 30ème Congrès international d'horticulture à Istanbul, en Turquie. C’était une excellente occasion de rencontrer d’autres scientifiques et de suivre des exposés sur des sujets liés à l’agriculture, dont beaucoup intéressaient le réseau de ECHO. Voici un résumé de quelques-unes de ces discussions.

Découvrir les systèmes de semences locaux et en tirer des enseignements

Résumé de Dawn Berkelaar

Lors de la conférence internationale sur l'agriculture organisée par ECHO en 2014, Dr Laura Meitzner Yoder a donné une conférence plénière intitulée « Cultiver des liens: tirer des enseignements des systèmes de semences locaux, et encourager l'échange de semences au sein de la communauté.» La conférence était basée sur un travail collaboratif réalisé par les personnes suivantes:

Rick Burnette, Directeur fondateur de ECHO Asie
Dr Abram Bicksler, ancien Directeur de ECHO Asie
Dr Ricky Bates, Université de Penn State
Dr Tom Gill, Université de Penn State
Vincent Ricciardi, Technicien de recherche à ECHO Asie
Dr Laura Meitzner Yoder, Collège de Wheaton
Yongyooth Srigiofun, Université de Maejo.

Les points saillants de la conférence de M. Meitzner Yoder sont résumés dans cet article.

La germination pour désintoxiquer le pois-sabre

Dawn Berkelaar

Dans EDN 142nous avons fait le lien avec plusieurs documents de Feed the Future, produits avec le soutien de l'USAID pour le projet RAMA-BC (Resilient Agricultural Markets Activity— Beira Corridor, en français « activité des marchés agricoles résilients — corridor de Beira»). Un autre document un peu plus long de Zachary Hall décrit comment faire germer, faire tremper et faire bouillir le pois-sabre, le désintoxiquer et le rendre propre à la consommation humaine. Cet article résume ces informations. Nous vous encourageons à lire le document intégral pour plus de détails.