Évaluer cette ressource


Tn 75 le biochar une maison biologique pour les microbes du sol thumbnail 0

Rick Burnette a écrit un article pour le numéro 6 (Juillet 2010) des Notes d’ECHO pour l’Asie, intitulé « Charcoal Production in 200-Liter Horizontal Drum Kilns » (Production de Charbon de Bois dans des Fours à Tambour Horizontaux de 200 Litres). Mon article pousse le processus de carbonisation plus loin en explorant le monde rapidement resurgissant du biochar. Le biochar est une forme de charbon de bois, produit par le processus de pyrolyse à partir d’un large éventail de matières premières. Fondamentalement, toute matière organique peut être carbonisée, mais les déchets agricoles et forestiers sont les plus couramment utilisés en raison du volume disponible. Le biochar diffère plus particulièrement du charbon de bois dans son utilisation primaire ; plutôt que d’être utilisé comme combustible, il est principalement utilisé pour l’amendement des sols (renforcement de leur fertilité) et la séquestration du carbone (en réduisant la quantité de CO2 libéré dans l’atmosphère).

Le biochar a reçu beaucoup d’intérêt à l’échelle internationale au cours des dernières années, en particulier à la lumière de la demande croissante en cultures alimentaires et en carburant, et des débats animés sur la façon de ralentir radicalement le changement climatique incontrôlé. Avec des voix fortes des deux côtés du débat, c’est à dire à la fois en faveur et contre la production et l’application de grande envergure du biochar—je voudrais revenir en arrière au début de l’histoire, et je l’espère, mettre les choses en perspective à nouveau.