Télécharger

edn-numero-142.pdf

Évaluer cette ressource


Edn numero 142  0

Comprendre les liens entre l'agriculture et la nutrition

Conférence internationale 2018 de ECHO sur l'agriculture: Résumés des thèmes

Échos de Notre Réseau: Culture intercalaire avec des arbustes indigènes

Banque de Semences d’ECHO: Rollinia

Livres, Sites Web et Autres Ressources: Les documents de Feed the Future


Read Online


Comprendre les liens entre l'agriculture et la nutrition

Cecilia Gonzalez

Au cours de ces dernières années, une grande attention a été accordée aux liens entre l'agriculture et la nutrition dans l'ensemble du secteur du développement. Ces liens peuvent sembler évidents: nous nous nourrissons des aliments que nous consommons et nous consommons des aliments produits par l'agriculture. Toutefois, l’argument selon lequel les interventions agricoles (par exemple, les jardins potagers) peuvent améliorer la nutrition a fait l’objet d’un examen minutieux, faute de données probantes permettant de la justifier (Masset et al. 2012; Girard et al. 2012).

Parallèlement, les efforts récents nous ont aidés à mieux comprendre ces liens et à commencer à combler les lacunes en matière de preuves. L’agriculture joue un rôle indispensable dans le développement, et quoiqu’elle n’améliore pas automatiquement la nutrition, son potentiel est indéniable. Les efforts récents ont fourni des cadres importants pour l’élaboration de programmes et la mise en œuvre d’interventions agricoles visant à améliorer la nutrition des populations vulnérables. Ces cadres d’interventions pour une «agriculture tenant compte de la nutrition» nous aident à comprendre les problèmes complexes et à identifier des pistes de solutions.

Ces « nouvelles méthodes » nous obligent à mieux comprendre le problème de la malnutrition, à comprendre la complexité de l'amélioration des résultats nutritionnels, à comprendre le rôle que l'agriculture peut jouer et à collaborer entre les disciplines et les secteurs afin de élaborer et de mettre en œuvre des actions qui peuvent vraiment avoir un impact sur l'amélioration de la nutrition et du bien-être des personnes que nous servons.

Le tri des annones

Gene Fifer

Le catalogue de semences en ligne de ECHO offre un complément à notre collection d’annones, qui appartiennent à la famille des papayes/pommes cannelle, les Annonaceae. Rollinia mucosa, communément appelée biriba, rollinia ou pomme cannelle sauvage, peut pousser au soleil ou à l'ombre et est un arbre plus grand que beaucoup d'autres de cette famille. Le fruit de biriba jaunit à maturité, contrairement à la couleur vert clair des autres Annones. La chair blanche du fruit est douce, juteuse et crémeuse. Cependant, elle mûrit trop rapidement, rendant la chair claire et visqueuse; cela limite son utilisation pour la consommation domestique.

Conférence internationale 2018 de ECHO sur l'agriculture

personnel de ECHO

La 25e conférence internationale annuelle de ECHO sur l'agriculture s'est tenue en novembre 2018. Vous trouverez ci-dessous une brève description de quelques-unes des séances plénières du matin. Pour celles-ci et d'autres, des vidéos et des présentations de diapositives sont disponibles sur ECHOcommunity.org.

Culture intercalaire avec des arbustes indigènes

Ibrahima Diedhiou, Univ. de Thiès, Sénégal Nathan Bogie, Univ. de Californie, Merced, Etats-Unis Teamrat Ghezzehei, Univ. de Californie, Merced, Etats-Unis Amanda Davey, Université d'État de l'Ohio, États-Unis Richard Dick, Université d'État de l'Ohio, États-Unis

Plus de 4 millions de personnes dans le Sahel ouest-africain font face à des difficultés suite à des périodes de sécheresse et à la hausse des prix des denrées alimentaires. En juin, la FAO a envoyé près de 10 millions de dollars d'aide aux agriculteurs de la région frappés par la sécheresse, qui dépendent de l'agriculture pluviale. La sécheresse récurrente, la croissance démographique et la dégradation des paysages sont des menaces permanentes pour la région semi-aride. Dans l'ensemble du Sahel, la production totale a considérablement diminué au cours des 50 dernières années, entraînant une perte de résilience des communautés agricoles. La terre est constituée de sols pauvres en éléments nutritifs et à faible apport en engrais. Les agriculteurs ont désespérément besoin de systèmes agricoles capables d'améliorer les rendements et de conserver les sols en utilisant des ressources disponibles localement.

Heureusement, un système de culture intercalaire avec des arbustes a été scientifiquement validé pour répondre aux défis écologiques et de sécurité alimentaire du Sahel