Télécharger

edn-issue-140.pdf

Évaluer cette ressource


Edn issue 140  0

Essais de la culture intercalaire du maïs/de légumineuses en 2: 4: 2 dans des écoles pratiques d’agriculture 

La maladie du flétrissement du laurier

Échos de Notre Réseau: Des Silos métalliques pour le stockage de céréales

Banque de Semences d’ECHO: La coriandre longue

Restaurons notre terre et L'agriculture pour le changement: un projet participatif de programme intégré


Read Online


La maladie du flétrissement du laurier

Gene Fifer

« Sauvez le guacamole! » C’est le mot d’ordre d'une campagne de la Floride pour combattre la maladie fongique qui tue les avocatiers (Persea americana) partout en Floride. La maladie du flétrissement du laurier est causée par le champignon Raffaelea lauricola et est transmise par le xylébore (Xyleborus glabratus) (Figure 6). Le xylébore (un membre de l'ordre des insectes coléoptères pour les entomologistes d’entre vous) a été identifié en  Georgia en 2002. On pense que ce coléoptère, originaire de l'Asie du Sud-Est, a été introduit via des palettes de fret en bois non traitées et s’est rapidement propagé au laurier rouge indigène (Persea borbonia) et au sassafras  (Sassafras albidum).

Des Silos métalliques pour le stockage de céréales

Récemment, Brad Ward, membre de la communauté de ECHO, a posé une question sur notre forum en ligne sur la construction de silos métalliques. « Je vais construire un silo métallique de 3,5 mètres cubes. J'ai trouvé quelques bonnes ressources en ligne qui  traitent assez bien du sujet, mais j'aimerais beaucoup entendre ceux d'entre vous qui ont construit et/ou mis en place des silos au niveau du ménage ou de la communauté. Y a-t-il des conseils de construction que vous pourriez partager? Quelle a été votre expérience avec l'utilisation des silos? S’ils ont été utilisés par plus d'un ménage, avez-vous des recommandations pour aider à éviter des conflits à l’avenir? Merci!!"

Brad a reçu des commentaires de plusieurs membres du réseau.

La coriandre longue

Gene Fifer

La coriandre longue (Eryngium foetidum) est souvent confondue avec, ou remplacé par, la coriandre (Coriandrum sativum L.; également appelé coriandre cultivée). La coriandre longue est couramment utilisée dans les chutneys, les currys, les soupes et les plats de viande et de nouilles en Asie.  Le sofrito, un mélange d'épices courant que l’on ajoute à de nombreuses recettes à travers l'Amérique latine, se compose de coriandre longue, d'ail, d'oignon, de poivrons doux, de tomates, de sel et de poivre. Les avantages nutritionnels de la coriandre longue comprennent des niveaux élevés de vitamines A, B2, B1 et C; c'est aussi une riche source de calcium et de fer.

Essais de la culture intercalaire du maïs/de légumineuses en 2: 4: 2 dans des écoles pratiques d’agriculture

Tim Motis, Biriori Dieudonne, and Robert Morikawa

Les agriculteurs se battent souvent pour maintenir la capacité productive de leurs sols, en particulier dans les zones où ils manquent de terres pour une période de jachère (repos) entre les productions agricoles. Les légumineuses  servant d’engrais verts/cultures de couverture (EVCC) peuvent être utiles; en association avec des bactéries rhizobiennes, les légumineuses convertissent l'azote de l'air en une forme que les plantes peuvent utiliser. De nombreuses légumineuses tropicales ont des systèmes radiculaires profonds et étendus qui peuvent absorber des éléments nutritifs qui passent par lessivage au-delà des zones racinaires des autres cultures. Ainsi, même sur un sol pauvre, elles peuvent produire du paillis végétal en abondance, riche en éléments nutritifs. Lorsqu'il est laissé dans le champ, ce paillis crée la matière organique du sol et la fertilité. Les légumineuses aident également à supprimer les mauvaises herbes et, selon les espèces, produisent des haricots et des feuilles pour la consommation humaine et/ou animale. Bien que ces avantages soient bien reconnus, l’avantage des EVCC pour les petits agriculteurs dépend de la manière dont ils sont intégrés dans les systèmes de culture des petits exploitants (voir BPN 7 pour des informations sur le choix des légumineuses et les stratégies de plantation).

Dans EDN 133 nous avons décrit une stratégie de culture intercalaire de céréales/légumineuses dans laquelle deux rangées de céréales sont alternées avec quatre rangées de légumineuses. Cette séquence de semis en « 2: 4: 2 » est le résultat de recherches menées par l'Institut international d'agriculture tropicale (IITA) et des partenaires nationaux, avec le niébé comme légumineuse et le maïs ou le sorgho comme céréale (Ajeigbe et al. 2010). La configuration de plantation minimise la compétition pour la lumière. Il est mieux adapté aux zones où le rendement de la légumineuse justifie de consacrer moins de superficie à une culture céréalière. Des recherches menées à ECHO en Floride ont montré que le système pouvait intégrer d'autres légumineuses en dehors de la culture du niébé avec le maïs, y compris celles qui avaient des couverts plus élevés que le niébé, comme le haricot (Canavalia ensiformis).