Présenter la nutrition et la biodiversité comme une même question est l’une des principales raisons d’être de l’Initiative intersectorielle sur la biodiversité pour l’alimentation et la nutrition, dirigée par la FAO en collaboration avec Bioversity International. Le but général de cette initiative est de promouvoir l’utilisation durable de la biodiversité dans les programmes contribuant à la sécurité alimentaire et à la nutrition humaine, et ainsi de faire prendre conscience de l’importance de ce lien pour le développement durable.

La Convention sur la diversité biologique (CDB) a proposé une série d’indicateurs pour mesurer les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de 2010 relatifs à la biodiversité. La mise au point de ces indicateurs bénéficie de l’appui du Partenariat 2010 pour la mise au point d’indicateurs de la biodiversité, un groupe de plus de 40 organismes internationaux coordonnés par le Programme des Nations Unies pour l’environnement – Centre mondial de surveillance de la conservation (PNUE–WCMC). C’est dans ce cadre et avec cet appui que la FAO a mené une consultation d’experts afin d’élaborer le deuxième indicateur nutritionnel pour la biodiversité, qui porte sur la consommation alimentaire. Ce deuxième indicateur complète le premier indicateur nutritionnel pour la biodiversité, axé quant à lui sur la composition des aliments. Il est essentiel de mettre au point des indicateurs, des outils et des méthodes de mesure et de suivi de la composition et de la consommation des aliments en relation avec la biodiversité pour encourager l’adoption de régimes alimentaires compatibles avec une utilisation durable de la biodiversité.

Français

Informations de publication

  • Publié: 2011
  • Éditeur: FAO

Collections