cytise des canaries

Chamaecytisus prolifer
Leguminoseae


Description

Le cytise des Canaries ou de Palmas est un arbuste ou petit arbre fixateur d’azote vivace à croissance rapide provenant des Îles Canaries. Il atteint de 5 à 7 mètres de hauteur et produit des fleurs blanches en forme de pois. Chaque gousse contient environ 10 graines de couleur sombre mesurant environ 3 mm de largeur et 1 mm d’épaisseur.

Utilisations

Le cytise des Canaries produit une quantité abondante de fourrage appétissant et nourrissant ainsi que de l’ombre pour les animaux (moutons, bétail, chèvres ou poules). Il peut procurer du fourrage durant les périodes de sécheresse lorsque d’autres sources de fourrage s’épuisent. Il aide à contrôler l’érosion du sol et à augmenter sa fertilité. Son nectar est mellifère et ses branches épaisses produisent une chaleur intense lorsqu’utilisées comme bois de feu.

Culture

  • Altitude – de 1 000 à 3 000 m
  • Pluviosité – de 350 à 1600 mm/an
  • Types de sol – Préfère les sols légers (sablonneux) et acides (pH de 5,5 à 6,5), mais tolère de nombreux types de sol et conditions
  • Gamme de températures –  de 16 à 24 °C; une fois établi, l’arbre supporte les gels légers
  • Sensibilité à la durée du jour – n/a
  • Lumière – Soleil partiel ou plein soleil

Le cytise constitue un bon choix pour les zones tropicales sèches en haute altitude. Il est propagé par graine. Comme les graines ont une enveloppe dure, on peut améliorer leur germination en les trempant dans l’eau chaude pendant deux jours avant de les planter. On peut semer les graines directement dans le champ (à une profondeur de 1 à 2,5 cm dans un terrain libre de mauvaises herbes) ou une planche de pépinière. Dans la pépinière, transplanter les plantules à leur destination finale lorsqu’elles ont atteint une hauteur de 10 à 45 cm. Viser un espacement final de 2,5 m (dans les rangs) par 5 m (entre les rangs). Fertiliser au besoin pour encourager la croissance des racines (qui peuvent atteindre jusqu’à 10 m de profondeur dans les sols sablonneux profonds) et la production de feuilles. Tailler les plantes à la fin de la première année de croissance pour encourager la multiplication des branches et la production de feuilles. Protéger les jeunes arbustes contre les animaux de pâturage pendant les 2 ou 3 premières années. Par la suite, si le cytise est cultivé pour le broutage du bétail, le maintenir à une hauteur de 1 m. Si les animaux arrachent l’écorce des arbres, il faut les protéger à l’aide d’une clôture.

récolte et production de semences

On peut permettre au bétail de brouter les arbres une fois qu’ils sont bien établis, ou encore couper et donner les feuilles aux animaux de la ferme. Dans les hautes terres d’Éthiopie, les jeunes arbres produiraient 5 tonnes métriques par hectare (t/ha) de fourrage vert après seulement 6 mois alors que les arbres bien établis peuvent produire annuellement de 5 à 10 t/ha de matière sèche. Récolter les graines lorsqu’elles sont mûres (lorsque les gousses sont sèches et les graines deviennent noires). Cette plante a tendance à être invasive surtout là où elle est déjà naturalisée.

Ravageurs et maladies

Les limaces, les vers gris et les sauterelles mangent les nouveaux semis. Les arbustes mûrs subissent les attaques des sauterelles, mais récupèrent rapidement.

Cuisine et nutrition

Les feuilles contiennent de 15 à 25 % de protéines brutes. La valeur nutritionnelle du fourrage est à son maximum lorsqu’il est récolté avant la floraison. Il n’y a aucun signalement de toxicité, mais le bétail prend parfois du temps avant de commencer à le consommer. En général, il est mélangé avec d’autres aliments.

Références

Dann, P. et Trimmer B. 2003. Tagasaste (tree lucerne). In Agfact P2 1.7 NSW Agriculture.

Ecocrop. 1993-2007. Chamaecytisus palmensis. Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Rome, Italie.

Heuzé, V. H. Thiollet, G. Tran, P. Hassoun, D. Bastianelli, et F. Lebas. 2017. Tagasaste (Cytisus proliferus). Feedipedia, un programme d’INRA, du CIRAD, d’AFZ et de la FAO.

Lukuyu, B.A., K. Muriuki, et M. Lukuyu. 2008. Tree lucerne for livestock feeding [La cytise, un fourrage pour le bétail] Kenya Agricultural Research Institute


Noms courants

  • anglais
    • Tree lucerne
    • Tagasaste
  • castillan
    • Tagasaste

Afficher les variétés