woman's tongue tree

Albizia lebbeck
Fabaceae


Origine

Cet arbre est originaire de l’Afrique tropicale, de l’Asie et du nord de l’Australie

Utilisations

La croissance rapide et la forte ombre que produit le feuillage abondant de cette espèce fixatrice d’azote en font un excellent choix pour le reboisement des plantations de bois de feu. En plus de bien brûler, le bois d’Albizia lebbeck est utilisé en ébénisterie en raison de sa ressemblance avec le noyer. C’est une espèce fourragère adéquate pour les animaux domestiques et sauvages. Son écorce contient de la saponine, une substance utilisée dans la fabrication du savon, et du tanin utilisé pour le tannage du cuir et le traitement des filets de pêche. L’Albizia lebbeck a également été utilisé comme arbre d’ombre dans les plantations de café et de thé.

Culture

Cet arbre tolère les sols alcalins, la sécheresse, les gelées légères et les embruns salés. Il faut prétraiter les semences : verser de l’eau bouillante sur les graines, laisser refroidir et tremper dans l’eau pendant 24 heures avant l’ensemencement. Faire pousser à l’ombre légère. Endurcir les plantules pendant de 2 à 3 mois avant de les transplanter lorsqu’elles ont atteint 1 m (3 pi) de hauteur, de préférence au début de la saison des pluies de manière à éviter d’avoir à les arroser. Des rejets poussent spontanément des troncs ou des souches coupés. L’Albizia lebbeck rejette bien après avoir été taillé.

récolte et production de semences

Les gousses sont aplaties, d’une couleur brun rougeâtre avec plusieurs graines que le vent fait sonner lorsqu’elles sont sèches. Récolter dès que les gousses sont sèches pour prévenir la moisissure et les dommages causés par les insectes.

Ravageurs et maladies

Dans les régions humides, l’albizia lebbeck est susceptible à la défoliation par les chenilles.

Noms courants

  • anglais
    • Woman's Tongue Tree
    • East Indian Walnut
    • Siris Tree
    • Kokko

Afficher les variétés