Évaluer simultanément la nutrition et la biodiversité, à l’aide d’une série d’indicateurs, est au coeur de la nouvelle Initiative intersectorielle sur la biodiversité pour l’alimentation et la nutrition, dirigée par la FAO en collaboration avec Bioversity International et d’autres partenaires.

La biodiversité et la nutrition jouent leur rôle à trois niveaux - les écosystèmes, les espèces qu’ils renferment et la diversité génétique au sein des espèces. Le but de l’initiative est d’élaborer des outils de mesure et des indicateurs à ces niveaux, incluant la composition en nutriments et la consommation d’aliments d’origine végétale et animale des espèces sous-utilisées, non cultivées ou indigènes.

Il s’avère nécessaire de poursuivre la recherche pour augmenter la base scientifique qui permettra de combler les lacunes dans les connaissances, avec de meilleurs inventaires et des informations plus fiables. Il faudra donc mieux connaître la composition en nutriments des aliments et leur consommation au niveau des espèces et intra-espèces, et si possible à l’intérieur de zones agroécologiques spécifiques. En ce qui concerne la nutrition, cela signifie introduire davantage de données sur la composition en nutriments pour la biodiversité dans les bases de données et les tables de composition des aliments; créer et utiliser des questionnaires alimentaires permettant de déterminer l’apport alimentaire au niveau des espèces ainsi que des variétés et des races; permettre un étiquetage des aliments favorisant la prise de conscience de la composition souvent unique de ces aliments négligés mais riches en nutriments.

Français

Informations de publication

  • Publié: 2008
  • Éditeur: FAO
  • ISBN-13: 978-92-5-105924-1

Collections