Articles dans ce numéro


Résumé du salon de la TA

Elliott Toevs

Le 3 septembre 2020, ECHO a organisé son premier salon virtuel des technologies appropriées (AT). Comme cette année a apporté de nombreux défis pour les réunions en présentiel, nous avons été reconnaissants envers tous ceux qui ont tiré profit du passage aux rassemblements virtuels et ont participé à cet événement. Ce fut des moments enrichissants pour le personnel de ECHO.

Greffage du tamarillo et d'autres cultures de solanacées pour une résistance aux nématodes

Josh Jamison, responsable du jardin chez HEART

La plupart des cultures maraîchères les plus importantes au monde proviennent de la famille des solanacées, notamment la tomate, l’aubergine et les poivrons. Cette famille comprend également une multitude d'espèces moins connues mais localement importantes, telles que la Morelle de Quito (Solanum quitoense), le tamarillo/tomate arbustive (S. betaceum) et le physalis (Physalis peruvianus). Malheureusement, de nombreuses plantes de ce groupe sont infestées de nématodes à galles et d'autres maladies d'origine racinaire (comme la fusariose) qui compliquent considérablement la culture. Cette difficulté est particulièrement prononcée sous les tropiques où les nématodes nuisibles sont prolifiques. Mon article met en évidence une stratégie simple et à faible apport d'intrants pour contourner ce problème qui peut être pertinent pour les petits agriculteurs des régions tropicales et subtropicales.

Comment des semences de ECHO ont poussé dans un jardin de saison sèche en Ouganda

Vous trouverez ci-dessous un résumé d'un rapport d'essai de semences que ECHO a reçu en 2013 de Chris Peterson, volontaire chez Peace Corps, en service en Ouganda (à Nalugala, dans le district de Wakiso). Le partage des résultats des efforts de Peterson est un exemple de ce à quoi s'attendre d'un essai de semences. Essayer de nouvelles cultures peut être très difficile, et toutes les cultures ne réussiront probablement pas. Néanmoins, les essais de semences sont des méthodes précieuses et à faible risque pour éclairer les plans de développement agricole. 

L’atténuation des changements climatiques centrée sur les agriculteurs

Tim Motis

Comment les petits agriculteurs peuvent-ils contribuer à atténuer les changements  climatiques? Un article dans EDN 148 décrit les principes sur lesquels reposent les stratégies présentées dans cet article de suivi. La clé de toute approche agricole pour faire face aux changements climatiques est le dialogue avec les agriculteurs, dont les connaissances, l'expérience et la participation sont essentielles au succès. Dans nos conversations, nous devons faire la distinction entre l’adaptation et l’atténuation. Les stratégies d’adaptation accroissent la résilience des agriculteurs et réduisent leur vulnérabilité aux pertes. Les stratégies d'atténuation réduisent directement les causes des changements climatiques. Certaines pratiques agricoles sont utiles à la fois pour l'adaptation et pour l'atténuation. Par exemple, la réduction du labour rend un champ moins vulnérable à l'érosion (adaptation) tout en permettant également de séquestrer plus de carbone dans le sol (atténuation). Vous trouverez ci-dessous quelques stratégies qui sont familières à ECHO et qui ont un potentiel d’atténuation en plus de renforcer la résilience (adaptation) des agriculteurs aux changements climatiques.